Toucher à Alterinfo, c'est toucher à la pensée critique, celle qui s'oppose à l'uniformité qui nous est imposée par les loups. C'est pour cela qu'il est important de répondre massivement à l'appel de Alterinfo en lui venant en aide. Car sauver Alterinfo c'est se sauver aussi.

QUI VEUT LA MORT DE ALTERINFO ? DE QUOI ONT DONC PEUR SES DETRACTEURS ?

alterinfo

Mais qu'est-ce qu'a donc pu faire le média alternatif Alterinfo pour susciter tant de haine de la part de certains pontes du mensonge. Lequel mensonge est devenu exercice national prisé par les médias et politiques et auquel on donne le nom d'information ?
Qui a donc si peur de Alterinfo au point de s'acharner sur ce média qui s'est définitivement positionné comme adversaire et alternative à la pensée unique, aux mensonges et manipulation d'opinion qui font force d'information et dont les chantres sont aujourd'hui aux abois parce qu'un pavé a été jeté dans cette mare souillée?

Cet acharnement montre une certitude cependant: Qu'en s'acharnant fallacieusement ainsi sur Alterinfo, preuve est faite que la désinformation dont les médias classiques se font les chantres et imposent à l'opinion, ne font plus recette dans les esprits mais aussi dans les portes-monnaies, ce qui n'est pas du goût des rapaces mus par l'envie de se remplir les poches en opérant un brain wasching par une information de plus en plus creuse, légère mais surtout erronée et tendancieuse. Un vaste programme de décervelage à grande échelle.

Alterinfo est devenu le média incontournable en hexagone et dans le monde. Celui qui se refuse à plier l'échine face aux injonctions de l'establishment et qui s'assigne pour mission de mettre à la lumière, les vraies dessous de l'information institutionnelle, celle là que  TF1, France 2, Express, Figaro et tous les autres à la solde du mensonge  et des manipulations de certaines officines de l'État se gardent et s'interdisent de mettre à la disposition du public.

Joint au téléphone, le responsable de Alterinfo expliquait ses déboires.  Cible de tous ceux qui aujourd'hui ne supportent plus le statut d'anonyme dans lequel l'agence associative Alterinfo les assigne petit à petit; il a dû faire face aux actes de soudoiement et aux menaces physiques de quelques individus qui ne supportent plus le desavoeu , le rejet du public, conséquence de la qualité et de la crédibilité des informations véhiculées sur le site Alterinfo.
Le responsable de Alterinfo est victime d'un chantage et d'une cabale dont l'objectif final est de le faire taire et ainsi éliminer, sceller le sort de la liberté d'expression à tout jamais en France ce, par une clique d'enragés pour qui la contradiction donnent des boutons.

Si seulement cette cabale n'était que judiciaire, mais nos "amis" cèdent également à leurs pulsions en intimidant physiquement ce dernier. Il est plus qu'important aujourd'hui de montrer notre soutien à cet organe alternatif, car le tuer, comme tel est  le projet à peine voilé de ses bourreaux, c'est condamner au silence, les idées alternatives, c'est condamner ceux et celles qui ne s'inscrivent pas dans la logique d'internement mental et intellectuel dans lequel, les diverses politiques sionistes et néo libérales veulent assigner l'esprit critique.

Source: MBOA